interviewer

interviewer

interviewer [ ɛ̃tɛrvjuve ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1883; de interview
Soumettre (qqn) à une interview. Interviewer un homme politique. Les personnalités interviewées. interviewer intervieweur, euse [ ɛ̃tɛrvjuvɶr, øz ] n. ou interviewer n. m.
• 1963, -1881; de interview
Journaliste, reporter spécialisé dans les interviews. « Le rôle d'un interviewer, c'est de forcer l'intimité » (A. Gide).

interviewer verbe transitif (anglais to interview) Soumettre quelqu'un à une interview : Interviewer un ministre.

interviewer
v. tr. Soumettre (qqn) à une interview.

I.
⇒INTERVIEWER1, verbe trans.
Soumettre (quelqu'un) à une interview. Interviewer un acteur, un écrivain, un passant. Un reporter qui vient m'interviewer sur le prince Napoléon (GONCOURT, Journal, 1891, p. 56). Lui, qui avait tant interviewé d'illustres personnages, fut illustre et interviewé à son tour! (G. LEROUX, Myst. ch. jaune, 1907, p. 149). Un journaliste s'approcha pour l'interviewer (DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 26).
Part. passé en emploi subst. Personne soumise à une interview. Sur quatorze interviewés, quatre répondent « mariage » à la question numéro 10 : « Quelle est votre idée du malheur? » (GIDE, Journal, 1910, p. 326).
P. ext. [Avec une intention plais.] Interroger avec curiosité. Mais les autres [élèves] ont fini d'interviewer la nouvelle venue, il est prudent de nous taire (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 96). Une concierge distinguée (...) sort de sa loge, pardon! sort du bureau de l'immeuble et m'interviewe (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 207).
REM. Interviewage, subst. masc., hapax. Synon. de interview. Zola, qui dit ne pas vouloir répondre, dans un interviewage de Xau, au Manifeste des Cinq (GONCOURT, Journal, 1887, p. 695).
Prononc. et Orth. : [], (il) interviewe [-vju:v]. ,,La prononciation [], quoique plus conforme à l'anglais, est en train de disparaître`` (FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 166), cf. MARTINET-WALTER 1973. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971 propose interviouver. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1883 (Le Triboulet, 16 sept., 4b ds QUEM. DDL t. 17). Dér. de interview d'apr. le verbe angl. to interview « rencontrer, avoir une entrevue avec » attesté dans la lang. du journalisme aux États-Unis au XIXe s. (1869 ds NED). Fréq. abs. littér. : 54. Bbg. QUEM. DDL t. 4, 17 (s.v. interviewé).
II.
⇒INTERVIEWER2, subst. masc.
Journaliste qui réalise une interview ou qui est spécialisé dans les interviews. Le meilleur interviewer est celui qui dit que j'ai un œil d'aigle et une crinière de lion (RENARD, Journal, 1894, p. 236). Il eut le malheur de rencontrer dans la rue l'interviewer indiscret; il ne put s'empêcher de lui dire le mépris qu'il avait pour lui (ROLLAND, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 500). Permettez-moi de protester contre l'article : L'Italia di Gide, paru dans votre journal, signé Massimo Rendina. Il renforce la méfiance que j'ai toujours eue à l'égard des interviewers (GIDE, Journal, 1947, p. 308).
Prononc. et Orth. : []. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971 propose interviouveur. Étymol. et Hist. 1883 (FUSTIER ds DELVAU Suppl., § 24). Empr. à l'angl. interviewer, dér. de to interview dans la lang. du journalisme aux États-Unis (1869 ds NED) avec suff. -er correspondant à -eur2. Fréq. abs. littér. : 21. Bbg. QUEM. DDL t. 17.

1. interviewer [ɛ̃tɛʀvjuvœʀ] n. m.
ÉTYM. 1881, cit. 1; angl. interviewer, 1869, de to interview « soumettre à une interview » (→ 2. Interviewer), 1869.
Anglic. Journaliste, reporter spécialisé dans les interviews. Syn. : intervieweur.REM. Le mot angl. n'a pas de genre; on ne semble pas employer le fém. en français.
1 Naturellement j'éprouvai le désir de voir Edison, mais comment arriver jusqu'à lui ? Il ne recevait personne : d'abord pour échapper aux interviewers et aux reporters des journaux américains, dont on connaît l'insistance (…)
É. de Laveleye, les Nouveautés de New York…, in le Tour du monde, 1881, t. II, p. 407.
2 Le rôle d'un interviewer, c'est de forcer l'intimité; c'est de vous amener à parler de ce dont vous ne parleriez pas de vous-même. Apprendre comment vous vous portez et comportez; comment vous êtes vêtu; comment vous trouvez le moyen de vous nourrir et si vous supportez allégrement les restrictions, voilà ce que le public attend que je lui dise et vous fasse dire.
Gide, Attendu que…, p. 37.
HOM. Intervieweur.
————————
2. interviewer [ɛ̃tɛʀvjuve] v. tr.
ÉTYM. 1883; dér. franç. de interview, ou adaptation du v. angl. to interview (→ 1. Interviewer).
Soumettre (qqn) à une interview. || Interviewer un acteur, un écrivain. || Il s'est laissé interviewer (Académie).
1 Oui, le Matin fait un article sur le nouveau théâtre, et Duret doit à ce sujet vous interviewer, vous, Zola et moi.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. VII, p. 73.
2 Le Gaulois, qui tient à renseigner toujours ses lecteurs sur tout ce qui touche aux élégances, a envoyé un de ses rédacteurs chez la duchesse pour l'interviewer sur cette surprise di primo cartello.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 504.
3 À un reporter, qui cherchait à l'interviewer sur sa vie, il répondait, furieux :
— Cela ne vous regarde pas !
R. Rolland, Jean-Christophe, La révolte, p. 488.
Francisation graphique : interviouver.
4 (…) ses filles se précipitent à la recherche du chapelain (…) Elles l'interviouvent, mais il ne peut que leur avouer qu'il n'en sait guère long sur la question qui les intéresse (…)
R. Queneau, les Fleurs bleues, p. 90.
——————
interviewé, ée p. p. adj. et n.
ÉTYM. (1890, in D. D. L.; dér. de interview).
Anglic. Soumis à une interview. Interrogé. || Les personnalités interviewées.N. || Un interviewé, une interviewée. || L'interviewer (1. Interviewer) et l'interviewé.
5 (…) sur quatorze interviewés, quatre répondent « mariage » à la question no 10 : « Quelle est votre idée du malheur ? »
Gide, Journal, déc. 1910.
DÉR. Intervieweur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Interviewer — In ter*view er, n. One who interviews; especially, one who obtains an interview with another for the purpose of eliciting his opinions or obtaining information for publication. [1913 Webster] It would have made him the prince of interviewers in… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Interviewer — (engl., spr. interwjū er, v. interview, »Zusammenkunft«), Vertreter oder Berichterstatter einer Zeitung, der zum Zweck publizistischer Verwertung Persönlichkeiten von hervorragender Bedeutung besucht und sie über ihre Meinungen und Absichten… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Interviewer — (engl., spr. – wjūer, von interview, Unterredung), Besucher, bes. Journalist, der polit. hervortretende Persönlichkeiten besucht, um deren Anschauungen zum Zweck publizistischer Verwertung auszuforschen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • interviewer — 1869, agent noun from INTERVIEW (Cf. interview) …   Etymology dictionary

  • interviewer — [n] questioner inquirer, inquistor, interrogator, reporter, talk show host; concepts 348,356 …   New thesaurus

  • interviewer — interview interview 2 verb [intransitive, transitive] 1. HUMAN RESOURCES to ask someone questions in a formal meeting in order to find out if they are suitable for a job: • She was appointed without any other candidates being interviewed. • I ve… …   Financial and business terms

  • interviewer — noun ADJECTIVE ▪ experienced, good, skilled, trained ▪ A skilled interviewer will help candidates feel relaxed. ▪ radio, television, TV …   Collocations dictionary

  • interviewer */ — UK [ˈɪntə(r)ˌvjuːə(r)] / US [ˈɪntərˌvjuər] noun [countable] Word forms interviewer : singular interviewer plural interviewers someone who interviews people, especially as a job …   English dictionary

  • INTERVIEWER — v. tr. Interroger sous la forme de l’interview. Il s’est laisse interviewer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Interviewer — In|ter|vie|wer [... vju:ɐ, auch in...] der; s, <aus gleichbed. engl. interviewer, vgl. ↑Interview> jmd., der mit jmdm. ein Interview macht …   Das große Fremdwörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”